Forum Rpg
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Uchiha Itachi~ My Prez'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Undercov Kurosaki
Membre de la Team Sora / Frêre d'Ishina / Jinchuriki de Yonbi
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 09/05/2010

MessageSujet: Uchiha Itachi~ My Prez'   Dim 9 Mai - 19:55

Carte d'identité

• Nom :Uchiha
• Prénom :Itachi
• Age :
• Village / Organisation :Akatsuki

• Grade Visé :Celui que vous voulez.


. Votre personnage


L'Histoire :
:Il menait une vie bien paisible … Jusqu'à ce jour la … ce jour qui allait le hanter durant toutes sa vie … Petit et innocent, son frère marchait avec son sac à dos en se rendant vers sa maison. Il venait d’avoir fini son entraînement de lancer de kunai mais celui-ci était resté trop longtemps à s’entraîner, son père allait sûrement le gronder pour son retard et c’est pour cette raison qu’il commença a courir vers le clan. Un air poisseux fit son apparition à quelques pas de l’entrée du clan, une ombre était visible, une ombre connue de celle de Sasuke, mais après s’être frotté les yeux, l’ombre savait disparu. Sur le moment, Itachi avait été repéré par son frère, il ne fallait pas, il ne devait pas être là.... Quelque pas après cette illusion, Sasuke remarqua que les portes du clan étaient ouvertes et la porte grinçait comme si tout était vide. Après quelque minute de marche, il put voir le corps d’un membre du clan … Itachi était passé par là, rapide sans un bruit telle le vent. Le sang coulait a flot ce jour là... Les gorges déchiquetée par son katana devenait a présent un son normal telle la sonnette de recréation étant petit ... Le cœur de Sasuke fit un bond sur lui-même et celui-ci s’accéléra à cause de la terreur de Sasuke, mais qu’est ce qui se passe dans ce clan ? Terrifier et mystifier sur place, Sasuke, ne pouvait plus bouger mais avec le courage de voir ses parents en vie, il décida tout de même de courir afin de les voir. Il était à présent devant la porte, il hésitait à entrer, son bras tremblait mais il décida d’entrer dans la pièce. Ses parents gémissaient de peur en pleurant et qui était ce tortionnaire qui faisait subir cela à tout le clan , son frère … Itachi avait fait une légère erreur de calcule et cette erreur était simplement la plus évidente... Sasuke ! Le simple fait de le voir pouvait le faire résigner, mais il en fallait pas... boum... boum... boum ... le coeur de Itachi augmentait, les pulsations qui montaient n'étaient pas fréquentes ... Son frère, devant lui... La scène... Les parents de Itachi et Sasuke, vivant, mais pleurant comme des bébés... la lame vint percuter leurs gorge, la fin ? .... non pas encore... le sang jaillit de leurs gorge pour laisser place à une traînée de sang sur son visage... Son frère, les yeux empli de désastre, croisant le regard de son frère... une peur s'installa... la peur de mourir… c’est une perspective proprement insupportable, qui contredit le désir, qu'à tout être de persévérer dans son être. Devant la vision de sa propre disparition, comment l'être vivant conscient n'aurait-il pas au moins un mouvement de recul ? L'éblouissement à propos de la mort n'est rien d'autre que l'impossibilité pour l'homme d'envisager sereinement son anéantissement. Même s'il a raison, si nous devons abandonner la peur de la mort comme une crainte vaine, il reste que cette peur est nécessaire; loin de se réduire à une hallucination superstitieuse, elle s'enracine dans la nature même de l'homme, être vivant conscient. Abandonner notre crainte de la mort ne voudra donc pas dire la faire disparaître (ce qui serait impossible), mais la dépasser. Pour difficile qu'il soit, un tel dépassement est cependant indispensable. Certes, notre anéantissement est inéluctable et, face à la mort, rappelle dans une très belle formule, que "nous vivons dans une ville sans murailles". Pourtant, c’est ceci qui nous invite à nous débarrasser de nos craintes. Le jour était peut-être venu pour Sasuke, mais Itachi pouvait-il tuer quelqu'un qui lui ressemble tellement ? Un doute ... un doute s'installa dans son esprit pourtant si déterminer ...Douter, est-ce une faiblesse ? La faiblesse fait état d’un manque de vigueur, dans le cas présent à un niveau intellectuel. Elle n’est pas considérable ni valorisable. Le faible est inférieur aux autres, il inspire parfois la pitié. Ainsi si l’on déclare que douter c’est faire preuve de faiblesse, on ne donne pas de valeur qu’aux choses qui sont dûment démontrées et certifiées ainsi qu’à ceux qui font ces affirmations. A contrario, si l’on admet que douter puisse être utile, parfois même nécessaire et donc que cela soit une qualité, on donne de l’importance à la remise en question et à l’ouverture vers des horizons divergents. Le doute est-il un refus d’admettre les vérités ou permet-il d’établir les vraies vérités, de s’en approcher ou même de se résigner au fait qu’il n’en existe aucune qui soit unique et suffisante ? Remettre en question ce qui paraît évident permet-il à l’homme d’avancer ou le fait-il au contraire stagner dans un état d’incertitude stérile ? Dévaloriser cet état de questionnement et dire que l’homme ne doit pas douter, c’est vouloir une rigueur sans faille. C’est prétendre que l’on peut et que l’on doit détenir un savoir parfait et que l’hésitation n’y trouve pas plus sa place qu’elle ne devrait pas y trouver dans le comportement quotidien de chacun. Par contre, accorder de l’importance au doute, fait naître l’idée qu’il puisse faire partie intégrante d’un esprit structuré, mature et que sans doute on ne peut s’approcher d’une connaissance plus vraie. Non.... il ne doute pas, il l'a prise le moment où il l'a vu... Itachi voulait lui annoncer, mais trop tard... la sale gosse voulait attaquer son frère sans prendre par de toutes les raisons que son frère avait de faire de telle, certes le pouvoir comme il lui avait expliqué mais... c'était autre... Le coup de poing parti dans le ventre de Sasuke, il fut stoppé par un seul coup... le sang coulant de ses lèvres... celui-ci se sentait faible, quoi de plus normal. Il ne savait pas se relever, mais un instant de survie le fit tout même se lever pour courir... courir loin de son frère...Le plan initial de Itachi devait reprendre en tout cas le plan bis...Les yeux de Itachi changèrent... Des traits épais se formèrent pour créer le Mangekyou Sharingan... le petit frère prit dedans revit la mort... la mort de ses parents...Faibles, Sasuke cria d'une voix fluette pour demander a Itachi d'arrêter mais... il n'en fit rien...Il demanda, demanda que Sasuke aille regarder au tamis des Uchiwas et qu'il se souviennent toujours... toujours de cette nuit la... Tous ignoraient les raisons de Itachi mais ....On parle d'ignorance dans la vie quotidienne. C'est important, car si l'on parle d'une chose, elle doit être reconnaissable. Sinon, impossible d'en donner une définition valable. Celui qui parle de l'ignorance l'aura constatée par les moyens de connaissance dont il dispose : perception directe, inférence juste, témoignage valide, oral ou écrit. Alors, il pourra la définir correctement. Si l'on peut définir Konoha ou Suna, par exemple, c'est qu'on a pu les percevoir et les situer. Un consensus sur la validité de leur existence a été établi par la suite. Beaucoup de personnes pensent que l'ignorance, assimilée à l'absence de connaissance, ne peut pas être connue en tant qu'entité matérielle. Mais l'absence de connaissance d'une chose est impossible. Pour constater l'absence d'une chose, il faut l'avoir connue au préalable. Par exemple, si je ne savais pas du tout ce qu'est une rose, je ne pourrais pas en constater l'absence. De même pour toute autre chose, tant sur le plan grossier que dans le domaine subtil. Le terme 'ignorance' désigne donc, non pas l'absence de connaissance de quelque chose, non pas l'inconscience, mais une connaissance limitée, partielle, confuse, erronée, illusoire... de quelque chose qui existe. Lorsque nous nous mettons à observer attentivement nos propres expériences, il apparaît que nos erreurs, nos illusions, nos problèmes, nos souffrances, ne sont pas séparables de leur cause, l'ignorance. Lorsque, dans la pénombre, on prend une corde pour un serpent par exemple, il est bien évident que l'illusion ne vient pas de la corde elle-même. Ce n'est pas la corde qui s'est changée en serpent, ni un serpent réel qui se sont substitué à la corde. Ce n'est pas notre absence de perception qui a transformé la corde en serpent ; c'est notre conscience qui, sous la forme d'une fausse connaissance, a révélé un serpent à la place d'une corde. L'ignorance n'annule pas la réalité. L'ignorance est une entité matérielle qui, par sa nature propre, voile la conscience délimitée par les phénomènes perceptibles dont la pseudo conscience, l'ego, occupe la première place. Nous devons donc nous interroger sur la conscience, car l'ignorance n'est jamais extérieure à la conscience. C'est toujours la conscience qui constate effectivement un défaut de connaissance. Mais alors, comment se fait-il que nous ayons l'impression d'être inconscients de quelque chose ? Comment se fait-il que l'inconscience soit considérée comme ayant une existence réelle ? Tout simplement, parce qu'une entité illusoire peut nous donner l'impression d'être réelle, par superposition de l'irréel sur le réel. Sasuke découvrira peut-être un jour la raison... mais quand ? Bien trop tard sûrement... Itachi s'en alla avant que tout Konoha ne rapplique, il était devenu officiellement déserteur ce jour la... ce jour maudit...Le pas rapide sans faire le moindre bruit, il sautait d'arbre en arbre non vers l'extérieur de konoha mais vers un endroit sombre sur le coter ouest. Une ombre attendait, d'une taille moyenne, la personne s'exprima d'une voix grave et enrouée. C'était un vieil homme, avant que celui-ci ne puisse enchaîner la fin de sa phrase... Itachi le coupa, il ne fallait pas que le survivant sois tué.... il devrait être protégé... sinon une mort certaines viendrait toucher le village de Konoha...Le vieillard ne pouvait pas refuser sous la pression mit par Itachi, acquiescant sans broncher. Itachi était comment dire... réconforter en quelque sorte...Il pouvait y aller. Il disparu dans une multitudes de corbeaux qui s'échappèrent chacun a un endroit différent...Itachi devras garder un très lourd secret pendant les années futur...Chacun possède un secret, c’est ainsi que la vie va et viens. Mais l’homme est têtu en sois et chercher toujours a élucider des secrets comme par exemple le secret de la vie mais celui-ci reste une question sans fin . Tout comme le bonheur : Apparemment, nous le définissons chacun à notre façon, avec nos aspirations, nos besoins et nos manques. Ainsi, plusieurs personnes seules considèrent que le fait d'avoir un conjoint à peu près adéquat suffirait à les rendre heureuses. D'autres croient qu'elles atteindraient le bonheur sans difficulté si elles gagnaient la loterie. Il nous arrive même souvent de changer notre définition selon les situations. Lorsqu'on est affligé par une mauvaise grippe, il nous semble que le bonheur c'est le bien-être relatif dans lequel on se trouvait avant d'être malade. Lorsqu'on est très fatigué, il nous semble qu'un bon lit suffirait à nous rendre totalement heureux. Pas étonnant qu'on parvienne si peu souvent au bonheur: on ne sait même pas ce que c'est! Avec une définition plus généralement applicable il serait peut-être plus facile de l'atteindre, car notre objectif serait plus clair. Si les définitions du bonheur sont si nombreuses et aussi variables, c'est parce qu'il s'agit d'une réalité qui n'est pas statique. Le bonheur n'est pas une béatitude paisible à temps plein ou une satisfaction totale définitive. C'est une expérience où on éprouve plusieurs sentiments et émotions, avec intensité. C'est donc quelque chose d'intensément vivant et, par conséquent, de très changeant. Plus particulièrement, le bonheur dépend de la satisfaction de nos besoins les plus importants. Mais comme ces besoins sont en changement continuel, l'expérience qu'on recherche est toujours différente de ce qu'elle était la fois précédente...



La description Mentale et phisyque de Itachi :Itachi est une personne très fermée depuis son plus jeune âge. La faute a qui ? Sa famille ou bien quelque chose de plus … puissant … Le fait est que toutes sa jeunesse, il fut bouleversé par diverse proposition. Le caractère froid, son visage en dit long sur sa personnalité d'ailleurs. Il ne rigole quasi jamais, en tout cas rare sont ceux qu'il l'on vut sourire. Le regard laxiste à sa vue peut le rendre faible et fainéant cependant c'est une sorte de jeux qu'il joue. Ses mouvements simples lorsqu'il se déplace montre qu'une force l'habite, une assurance, une confiance qui ne se perdrat peut-être jamais... Quand on le regarde, on ne pense pas avoir affaire à un type dangereux ayant décimer tout son clan. Un être qui ne possède pas une musculature importante, une taille plutôt moyenne, des cheveux mis long avec une queue de cheval rangée dans sa cape noire. Le bandeau frontal montre son ancienne appartenance à Konoha. Le col de sa cape noire remonte jusqu'à sa bouche, légèrement au-dessus quand il la ferme. Ouverte, sa cape montre une sorte de maillet noir. Itachi a une manie de faire passer sa main exactement entre la fermeture de sa cape afin de la laisser pendre avec sa bague. Celle-ci se situe sur son index, se dénomme : Shu. L'intelligence de Itachi est connu de tous et toutes, ainsi que sa manière particulière de se battre avec stratégie. N'ayant pas de remords pour quelle personne meurt, Itachi montre une grande force mentale et intérieure. Son corps n'ayant aucune cicatrice montre facilement le niveau atteint par ce ninja. Le pouls de Itachi est quasi toujours stable, il ne connait ni frayeur ni peur ni tristesse. Les larmes coulant sur son visage sont uniques, elles sont rares que personne ne les ait jamais vus. Des gens pensaient en voyant Itachi qu'il est timide, il se croyait alors autres...pourtant , la timidité n'est ni une maladie ni un trait de caractère, mais un trouble bénin que beaucoup apprennent à surmonter avec l’expérience de vie. La timidité ne constitue pas un véritable handicap pour la plupart des gens. Il y a des situations particulièrement intimidantes. Passer un examen, prendre la parole en public ou engager la conversation avec des inconnus n'est pas chose facile, surtout la première fois. Généralement, avec le temps et l'expérience, la confiance en soi augmente et la gêne disparaît. Car s'exposer, oser affronter le regard des autres, cela s'apprend. Certains s'initient tout naturellement aux interactions sociales. Les timides réussissent en général à mener une vie en apparence satisfaisante et souvent organisée de manière à éviter les situations embarrassantes. L’évitement leur permet de camoufler, derrière une froideur ou un désintérêt apparent, une hypersensibilité au jugement d’autrui. Voulait elle cachait ce fait ou bien n’était ce qu’une facette d’une personnalité inconnue, certes il ne la connaissait pas mais ça manière de se tenir reflétait bien des choses. Quant à sa façon de s'habiller c'était le même problème.... Beaucoup de gens regardent l’habit de la personne alors qu’il n’en faut pas juger les personnes par leur habit mais par leur personnalité, de ce fait la psychologie des gens a évolué enfin pour certains seulement. L'habit, c'est le vêtement qui couvre le corps, hormis les "accessoires" comme linge, bonnet ou chaussures. Plus que nous encore, nos ancêtres distinguaient leur semblable à ses vêtements, qui représentaient sa qualité, son statut : l'armure du ninja, la blouse de l'artisan, la robe du moine. Et il ne faisait pas bon joueur avec cette apparence : le rusé était un trompeur que la société rejetait. Maintenant les gens ont peur, peur de son habit, l'Akatsuki... les sois disant grand méchant de ce monde, mais vraiment de cette façon qu'il fallait voir les choses ? Les ongles peint en mauve, montrait une certaine façon de se démarquer, de montrer son propre style. De ce différencier, comme tout être humains normaux même si celui-ci ne conçois pas les mêmes idéaux que ceux habituels...




Et vous?


• Prénom / Pseudonyme :Rayan
• Âge :19
• Passions :Sport,mangas...
• D'où avez-vous connu le forum ?Par Sasuke
• Des remarques ? Tant que ça reste constructif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenyu Kurosaki
Anbus de Kiri et très jeune Prodige
Anbus de Kiri et très jeune Prodige
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Uchiha Itachi~ My Prez'   Mer 12 Mai - 19:33

Bienvenue Grand frère
Belle presentation comme d'habitude Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narutoshippu.creerforums.fr
Undercov Kurosaki
Membre de la Team Sora / Frêre d'Ishina / Jinchuriki de Yonbi
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 09/05/2010

MessageSujet: Re: Uchiha Itachi~ My Prez'   Mer 12 Mai - 22:59

xD Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Uchiha Itachi~ My Prez'   

Revenir en haut Aller en bas
 
Uchiha Itachi~ My Prez'
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation d'Uchiha Itachi
» Techniques d'Uchiha Itachi
» FT - Madara Uchiha
» Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]
» Le Prez en formation...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto - Shippū-den Kibō :: Présentation :: Présentation en attente-
Sauter vers: